S’il résulte de l’article 51-1 de la convention collective nationale de la banque, qu’à l’issue de son congé de maternité légal, la salariée a la faculté de prendre un congé supplémentaire rémunéré de 45 jours calendaires à plein salaire ou de 90 jours calendaires à mi-salaire, ces dispositions n’instaurent pas une période de protection de la salariée interdisant ou limitant le droit, pour l’employeur, de procéder à un licenciement.

Cass. soc. 14 décembre 2016 n° 15-21.898 FS-PB