L'existence d'un préjudice et l'évaluation de celui-ci relèvent du pouvoir souverain d'appréciation des juges du fond.

La salariée n'apportant aucun élément pour justifier le préjudice allégué au titre du non-paiement des heures supplémentaires, son action en rappel de salaire pour heures supplémentaires ne saurait aboutir.

Cass. soc. 14 juin 2017, n° 16-16.001 F-D