« Quand vous cherchez des gens à recruter, vous devez rechercher trois qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie. Et s’ils ne possèdent pas la première, les deux autres vous tueront. »

Warren Buffet

L’intégrité et l’éthique sont des manières d’agir. Dans le secteur financier et le domaine des valeurs mobilières, ces manières d’agir prennent un rôle clé puisqu’elles inspirent la confiance, une notion qui est au cœur de la relation avec son client.

Plusieurs firmes ont mis en place des codes d’éthique et demandent à leurs conseillers et employés de prendre connaissance du code d’éthique et d’attester qu’ils l’ont lu et vont l’observer.

Ces codes d’éthique adoptés par les firmes ont pour fin de mettre de l’avant les valeurs prônées par l’organisation. Lorsque les firmes requièrent que leurs employés obtempèrent au code, elles s’assurent ainsi de la participation des employés dans la réalisation de leurs valeurs et de leur mission. Il y a alors une orientation commune qui se crée, d’où naît un sentiment d’appartenance.

Il est important de se familiariser avec le code d’éthique de sa firme et, le cas échéant, de s’interroger, quand certaines circonstances s’y portent, relativement à une conduite professionnelle. En cas de doute, il vaut mieux consulter ceux ou celles dans l’entreprise qui ont la charge de guider et de faire respecter le code d’éthique.

À titre d’exemple, l’intérêt du client doit toujours passer avant celui du conseiller et de la firme. La notion de conflit d’intérêt est très large et a plusieurs visages. Autour de cette notion de conflit d’intérêt tournent les principes de divulgation de conflit et de gestion de conflit. Ce sont souvent des situations difficiles, lesquelles exigent du doigté et définitivement un éclairage d’intégrité et d’éthique. Dans de telles situations, il vaut mieux consulter et être accompagné.

Revoir son code d’éthique est une bonne façon de se rafraîchir la mémoire quant aux valeurs propres à son organisation.