Paris, le 25 juillet 2017 – Baker McKenzie publie une nouvelle édition de son étude sur les introductions en Bourse transfrontalières au premier semestre 2017 (Cross Border IPO Index S1 2017). Les six premiers mois de l’année ont été marqués par une augmentation de 76 % des IPOs au niveau mondial par rapport au premier semestre 2016 qui ont permis de lever 89 Mds $.

Une augmentation essentiellement portée par les opérations domestiques

L’augmentation des IPOs au premier semestre est surtout due aux IPOs domestiques qui ont représenté 86 % de la valeur totale des introductions en Bourse : les IPOs domestiques ont augmenté de 93 % par rapport au premier semestre 2016. Les IPOs transfrontalières ont connu une progression, quant à elles, moins rapide que les IPOs domestiques (+ 41 %) comparé au premier semestre 2016, avec un montant levé de 12,2 Mds $.

« La stabilité politique de nombreux marchés, la belle performance des IPOs et des fondamentaux économiques solides ont incité les investisseurs à investir, d’autant plus que ces derniers ont appris à faire face à l’incertitude politique et économique » explique Matthieu Grollemund, Associé chez Baker McKenzie à Paris.

Plusieurs IPOs d’envergure ont contribué à cette forte hausse au cours du premier semestre 2017, que ce soit des IPOs domestiques telles que Snap Inc (3,9 Mds $) ou des IPOs transfrontalières comme Allied Irish Banks PLC (3,35 Mds $) et Guotai Junan Securities Co Ltd (2,22 Mds $).

Si le NYSE est la place la plus prisée pour les IPOs domestiques, elle est largement devancée par celles de Hong Kong et Londres en matière d’IPOs transfrontalières.

Please click here to view image

Du point de vue sectoriel, si les services financiers ont été les plus prisés en valeur par les IPOs domestiques et transfrontalières au premier semestre 2017 avec 22,3 Mds $ et ont connu une hausse importante par rapport à la même période l’an dernier (47 %), le secteur technologique a connu une hausse autrement plus considérable (443 %) pour un montant de 11,8 Mds $.

Please click here to view image

Une hausse vertigineuse des IPOs transfrontalières dans la zone EMEA 

Le montant total levé lors d’IPOs (domestiques et transfrontalières) dans la zone EMEA a augmenté de 22 % au premier semestre 2017 (21,9 Mds $) par rapport aux six premiers mois de 2016 (17,9 Mds $). En dépit de cette augmentation, le montant levé en 2017 est loin d’atteindre celui de 2015, ce qui s’explique par l’incertitude politique en Europe, notamment au Royaume-Uni avec le Brexit, et la baisse de la livre sterling.

Les opérations transfrontalières dans la zone EMEA ont, elles, connu une hausse vertigineuse de 442 % en 2017 (4,8 Mds $) par rapport au premier semestre 2016 (883 millions $), certes marqué par un certain attentisme dans la perspective du référendum sur le Brexit. Les IPOs transfrontalières ont représenté près du quart (22 %) du montant total levé dans la région au premier semestre 2017. La place de Londres est la destination favorite pour les IPOs transfrontalières dans la zone EMEA en représentant 81 % des montants levés avec 3,9 Mds $. La deuxième plus importante opération du semestre dans la zone EMEA a néanmoins eu lieu sur Euronext Paris avec X-FAB Silicon Foundries SE.

Please click here to view image