Cela sonnera peut-être un tantinet «café du commerce» mais c’est un fait : tout est compliqué en Belgique…

Rien n’est impossible néanmoins. Pas moins de 7 ministres compétents en matière de santé se sont ainsi engagés à exécuter de manière concertée les objectifs repris dans le Plan d’action 2013-2018 sur l’informatisation dans le domaine des soins de santé, consultable en ligne: http://www.rtreh.be/.

On y trouve nombre de projets rassemblés en une feuille de route ambitieuse. Sans entrer dans les détails, notons déjà que cette feuille de route met en mouvement un nombre très large d’acteurs, tant publics que privés, et s’inscrit dans la mise en œuvre de politiques de santé publique (dossiers médicaux informatisés, traçabilité des implants, …) et de sécurité sociale (My CareNet, facturation des prestations de biologie clinique, ….). A suivre donc…

En impliquant tous les acteurs des soins de santé, les ministres fédéraux, régionaux et communautaires démontrent encore que l’informatisation des soins de santé constitue un outil central de la politique de santé publique en Belgique.