Depuis 2012, le Ministère de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion (MIDI) publie annuellement une liste des professions spécialisées en demande dans la province.

Les employeurs désirant embaucher des travailleurs étrangers dans les professions qui font partie de cette liste verront leurs démarches facilitées. En effet, ces employeurs seront exemptés – pour les professions visées à la liste précitée – des efforts de recrutement normalement rendus obligatoires par le processus d’Étude de l’impact sur le marché du travail (EIMT).

Une EIMT constitue ultimement une approbation émise par Emploi et Développement social Canada (ESDC) à l’effet qu’il n’y a aucun Canadien ou résident permanent du Canada apte ou disponible pour occuper un emploi donné. Afin de rencontrer ce critère, les employeurs doivent tenter de recruter des canadiens ou résidents permanents en affichant le poste par le biais de diverses méthodes de recrutement.

S’il est en mesure de démontrer qu’il n’y a pas de canadiens ou résidents permanents aptes et disponibles à combler le poste, l’employeur obtiendra une EIMT positive de ESDC et sera autorisé à employer un candidat étranger.

Or, le MIDI, conjointement avec ESDC, reconnait que certaines professions sont en pénurie au Québec.

Pour ces professions, les employeurs seront exemptés des efforts de recrutement.

Nouvelle liste des professions

Le 24 février 2015, le MIDI a publié une nouvelle liste des professions en pénurie, laquelle comporte 37 appellations d’emploi.

Il est possible de consulter la liste complète des professions visées à l’adresse suivante :http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/employeurs/embaucher-temporaire/travailleur-specialise/demarche-simplifiee.html.

On constate entre autre une pénurie dans les domaines suivants :

  • Génie (ingénieur civils/ingénieures civiles, ingénieurs/ingénieures en aérospatiale, ingénieurs informaticiens/ingénieures informaticiennes);
  • Médical (médecins spécialistes, omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins de famille, pharmaciens/pharmaciennes, ergothérapeutes, physiothérapeutes, technologues en radiation médicale, etc.)
  • Industriel (mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd, électromécanicien/électromécanicienne);
  • Multimédia (développeur/développeuse Web et producteur/productrice et gestionnaires de projets – effets visuels et jeux vidéo).

En publiant la nouvelle liste, le MIDI a annoncé qu’il accorderait aux employeurs et à leurs représentants une période transitoire de 30 jours pendant laquelle il continuera également de faire l’examen des demandes selon la liste des professions de 2014, soit jusqu’au 26 mars 2015.

Les démarches des employeurs ayant des besoins dans les professions apparaissant à la liste et désirant recruter à l’étranger pour combler certains postes peuvent être grandement simplifiées par ce processus.

Il vaut la peine d’y jeter un coup d’œil !