L'accord de Gouvernement annonce une large révision de l'arrêté royal n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé. 

Différentes professions de soins de santé font l'objet de mesures annoncées :

  • Les médecins.
    • Le Gouvernement souhaite revoir le "statut" du médecin généraliste.
    • Le Gouvernement annonce qu'il rendra la garde de médecine générale "légalement" obligatoire. Il assure d'une coopération renforcée avec les cercles de médecins généralistes.
    • Le Gouvernement prévoit également une diminution des "charges administratives" par un recours majoré au système informatique (plate-forme eHealth et MyCareNet).
    • L'accord de gouvernement prévoit en outre une réforme des règles d'agrément des médecins généralistes et spécialistes.
    • L'accord annonce des mesures d'incitation à un comportement prescriptif responsable "tant du point de vue du prix que du point de vue volume".
  • Les infirmiers.
    • L'accord de gouvernement annonce des mesures de revalorisation de la profession, notamment par la poursuite du plan d'attractivité et la mise en œuvre du système de qualification de fonctions.
  • Les pharmaciens
    • L'accord de gouvernement entend honorer l'acte intellectuel du pharmacien d'officine. Le Gouvernement annonce l'évaluation prochaine du projet "schéma de médication".
  • Le chiropracteur et l'osthéopathe.
    • L'accord de gouvernement annonce la mise en œuvre des conditions de reconnaissance de ces deux professions "pour les activités considérées comme evidence based medicine par le Centre fédéral d'expertise".