a été publiée au Journal officiel du 31 mai. Le décret de publication de la Convention devrait intervenir assez rapidement : le droit français devra être adapté, notamment en ce qui concerne les incriminations pénales dont certaines élargissent les hypothèses de contrefaçon de droits intellectuels (marques, dessins et modèles, brevets).