L’employeur peut légitimement rompre le contrat de travail dans sa période d’essai dès lors qu’il justifie d’un manque d’implication du salarié dans l’entreprise et d’une insuffisance dans ses contacts avec les clients. La rupture est étrangère à des motifs discriminatoires.

Cass. soc. 15 avril 2016 n° 14-22.128 F-D