La nouvelle application de Microsoft, Actiongram, utilise la technologie de l'hologramme pour créer des vidéos de «réalité mixte». Celle-ci pourrait rencontrer des difficultés concernant le suffixe -gram de son nom, suite à l'opposition de la plate-forme de médias sociaux Instagram.

La tentative de Microsoft d'enregistrer le nom d'Actiongram pour sa nouvelle application vidéo holographique auprès de l'office américain des brevets et des marques (USPTO) a immédiatement suscité une opposition de la part d'Instagram. La plate-forme de médias sociaux possède 14 marques protégeant la marque Instagram, et protège farouchement le suffixe -gram.

Existe-t-il un risque de confusion?
Les marques déposées d'Instagram couvrent une gamme de biens et services, y compris «des logiciels pour la collecte, l'édition, l'organisation, la modification, la transmission, le stockage et le partage de données et d'informations». Microsoft a cherché à enregistrer le nom Actiongram pour des produits et services similaires. Dans son opposition, Instagram soutient qu'il existe un risque élevé de confusion entre les deux marques et que ses intérêts risquent d'être lésés parce que le public pourrait penser qu'il existe une relation entre Instagram et Actiongram.

À notre avis, cependant, il est douteux q’Instagram et Actiongram présentent un risque de confusion. Pour évaluer le risque de confusion, il est généralement admis que l’attention du consommateur se portera avant tout sur la première partie d'une marque. En outre, l'examinateur tiendra compte du caractère distinctif du suffixe «gram». Les circonstances de l'affaire joueront également un rôle. (Pour en savoir plus sur la procédure d'opposition.)