Cette semaine, Louis Morisset, le président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers du Québec (l' « AMF ») a annoncé que l'AMF « fait de la lutte aux délits d'initié et aux manipulations de marché une de nos priorités ».  Dans les derniers jours seulement, l'AMF a enclenché des procédures dans pas moins de trois dossiers en lien avec des allégations de délits d'initié dont, entre autres, contre des individus et sociétés reliés à Amaya inc., une des plus grandes entreprises mondiales de pari en ligne.  Voir ci-dessous le lien aux communiqués de presse de l'AMF : 

https://www.lautorite.qc.ca/fr/communiques-2016-corpo.html